Animations médiévales & médiéval fantastiques.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rejoignez-nous au 2ème festival de la BD à Rumes les 30/11 (Concert The CorpS) et 01/12
Derniers sujets
» Flèches médiévales
Mar 23 Juin - 16:09 par Destiné

» bonjour la compagnie
Ven 27 Fév - 19:31 par ouvreboite

» Salut à tous
Dim 19 Oct - 21:35 par eldjeuvabi

» Une maquette de Principe toute neuve: Le Trébuchet de Laurent !
Ven 1 Nov - 0:03 par Conrad

» Escarcelle Médiévale
Dim 20 Oct - 14:12 par karineLS

» bonsoir à tou
Mer 11 Sep - 20:08 par borea linxy

» chapeaux en feutre de laine
Sam 11 Mai - 6:37 par yangfeng

» Bonjour a tous ...
Dim 7 Oct - 22:18 par Eustache

» bonjour
Mer 29 Aoû - 19:48 par sedullos

Meilleurs posteurs
Conrad
 
Luther
 
le fouineur de givenchy
 
Equipe admin.
 
Siegfried
 
smyrnoff
 
Ficelle Mc Rope
 
Hector
 
P'tit Prince
 
riddle
 
Partenaires
Sites parents

www.cracasbl.be
www.lesfreresdudragon.be


Médiévaux

www.lamarotte.fr
www.lesenchanteurs.be



Publicitaires

www.refrapide.com
www.fractalum.com
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Quoi ma geôle, qu'est-ce qu'elle a ma geôle ? (Lucette, François Johnny et les autres)

Aller en bas 
AuteurMessage
Conrad
Chef de Compagnie
Chef de Compagnie
avatar

Nombre de messages : 783
Age : 54
Localisation : Tournai Belgique
Compagnie : Les Frères du Dragon
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
Nom: Conrad
Age: 45
Classe: Guerrier

MessageSujet: Quoi ma geôle, qu'est-ce qu'elle a ma geôle ? (Lucette, François Johnny et les autres)   Mer 8 Avr - 19:57

Merci ma belle Gazelle ma belle gazelle ma belle c'est toi que je v... heuuuuu qui me permets d'enchaîner (!) sur la subtile histoire qui suit:
Alors voilà…
Vous n’êtes pas sans savoir qu’en ma bonne ville des cinq clochers, on fait des fouilles…
Sous prétexte de stabiliser la cathédrale…
Certes, mais aussi et surtout de redorer le blason du patrimoine touristique local.
Une des méthodes utilisées est bizarre mais néanmoins moultement médiévale puisqu’on remplace les ardoises récentes (XXème) de ladite cathédrale par des « tuiles » de plomb coulées sur sable (il paraît que ça renforce la structure moléculaire de l’ouvrage) et garanties 200 ans… comme quoi ils savaient y faire, les anciens !
Vous noterez que le savoir à ce sujet n’est plus conservé que par quelques Anglois hébergés en ce moment au pied de la cathédrale, à 50M du pub irlandais local…
J’vous dis pas l’ambiance les soirs de week end !

Parallèlement, enfin, si l’on veut, une équipe plus terre à terre a entrepris depuis belle lurette (du nom d’une jeune chrétienne tournaisienne des premiers siècles à qui son papa refusait un miroir et qui n’avait de cesse de demander aux jeunes gens de passage – car maudite qu’elle était, elle ne croyait plus en la parole des ingigènes- si elle était belle. Et ça a tant duré que tout le monde s’est souvenu de son prénom –Lurette, suivez quoi !- et de cette époque de choix qui a fait date.) a entrepris disais-je des fouilles couronnées de succès.
Non contente de retrouver la tombe du premier évêque local, que l’on disait enterré à Cambrai depuis…longtemps, ils ont également trouvé mais ailleurs, en fait dans le beffroi proche, des traces de François Villon.

En effet, le célèbre père de la poésie française a séjourné à Tournai… las pas bien glorieusement, puisqu’il fut le dépuceleur officiel (voir actes du procès) de la fameuse Lurette, fait pour lequel, à peine sorti de sa prison parisienne et migré vers le Nord où les gens ont dans le coeur du soleil qu’ils… bref, il retourna en prison.

La belle Lurette, pas rancunière pour deux sous (et deux sous c’était pas cher, même à l’époque) lui apportait des oranges, faisant naître ainsi une tradition déplorable caroui, c’était nouveau, oui ça venait des croisades, mais enfin des oranges, toujours des oranges… d’où la fameuse expres​sion(mal) reprise par Corneille dans son tragique Cid « Oranges, oh désespoir, oh viens ici ma mie» [le reste est censuré, paraît qu’il y a encore des mineurs qui traînent sur Parano]

Enfin, et comme Lurette s’offusquait de l’état dégueulasse de la prison du sieur Villon et l’admonestait vertement, je cite « Elle est dans un état, votre geôle, vilain poète »il la chassa en hurlant une sorte de supplique devenue célèbre car empruntée encore une fois par un auteur sans vergogne et qui commençait par ces mots : « Quoi, ma geôle, qu’est-ce qu’elle a ma geôle ? »

Or donc voici que quelques jours auparavant est paru dans la presse locale le texte intégral de cette supplique que François Villon a développée bellement puis gravée sur une des pierres du beffroi, pierre que l’on a mis un certain temps à déchiffrer mais qui ne fut pas perdue pour tout le monde…

Bonne lecture,
Mettez-vous dans l’ambiance avec le lien
https://www.youtube.com/watch?v=rlWym8C6TZ4

Et n’oubliez pas, même si la version plus récente a eu plus de succès, rien ne vaut le texte original que je vous ai transcrit ci-dessous :

Quoi Ma Geôle ? (François Villon)

Quoi ma geôle ?
Qu’est-ce qu’elle a ma geôle ?
Je ne la nettoie pas
Et ça ne te revient pas ?
Oh je sais la paille est pourrie
C’est un vrai trou que ce cachot
Y a des cafards et des souris
Qui vont me picorer bientôt

Quoi ma geôle ?
Qu’est-ce qu’elle a ma geôle ?
J’ai une peine à tirer
Pourtant j’avais rien fait
J’ai balancé quelques écrits
Crié trop fort y a quelques nuits
Dénoncé des soudards maudits
Je ne me suis pas fait que des amis


Quoi ma geôle ?
Mais qu’est-ce qu’elle a ma geôle ?
Quoi ma geôle ?
Mais qu’est -ce qu’elle a ma geôle ?


Quoi ma geôle ?
Qu’est-ce qu’elle a ma geôle ?
Oui elle n’est pas très drôle
Les araignées me frôlent
Je crois même que j’ai quelques poux
J’en ai assez de me gratter
Quand est-ce qu’on me sortira de ce trou ?
Je donnerais cher pour m’évader


Quoi ma geôle ?
Qu’est-ce qu’elle a ma geôle ?
Elle me tient loin des guerres
Que je ne voulais pas faire
Une plume blanche tant que je suis à l’ombre
Des rimes aisées à gribouiller
Des pieds comptés en juste nombre
Et vous verrez ce que j’peux créer

Quoi ma geôle ?
Mais qu’est -ce qu’elle a ma geôle ?
Quoi ma geôle ?
Mais qu’est -ce qu’elle a ma geôle ?

Quoi ma geôle ?
Qu’est-ce qu’elle a ma geôle ?
Je ne suis qu’un rebelle
A mes idées, fidèle

La poésie ça me connaît
J’en ai rédigé de pas drôles
J’espère que la postérité
Ne m’oubliera pas dans ma geôle

_________________
Conrad Von Reinhardstein, dit parfois aussi JiPé Fondateur de www.cracasbl.be,
Chef de guerre des Frères du Dragon, Chevalier de Liedericq, Pape de Namur ... [à suivre...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cracasbl.be
Luther

avatar

Nombre de messages : 607
Age : 33
Localisation : Braine-le-Comte
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
Nom: MJ
Age:
Classe:

MessageSujet: Re: Quoi ma geôle, qu'est-ce qu'elle a ma geôle ? (Lucette, François Johnny et les autres)   Mer 8 Avr - 21:53

Je vois déjà le Karaoké de l'horreur II ! Laughing
Qui s'habille en Johny zombifié ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equipe admin.
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 18/02/2009

Feuille de personnage
Nom:
Age:
Classe: Barbare

MessageSujet: Re: Quoi ma geôle, qu'est-ce qu'elle a ma geôle ? (Lucette, François Johnny et les autres)   Mer 8 Avr - 23:21

Aaaah queu pas muah geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quoi ma geôle, qu'est-ce qu'elle a ma geôle ? (Lucette, François Johnny et les autres)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi ma geôle, qu'est-ce qu'elle a ma geôle ? (Lucette, François Johnny et les autres)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ANIME] School Days
» Depenses autres que le edge et/ou gprs ?
» quoi ma crème? qu'est ce qu'elle a ma crème?
» La Vérité et sa recherche
» Se sentir exister par rapport à quoi, à qui ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre des dragons :: Les Artisans du Savoir :: Chansons-
Sauter vers: